06 mars 2006

ALEXANDRE, Oliver Stone, 2004

alexandre_Vu le 6 février 2005 au cinéma André Malraux, Le Bourget

    Je n'avais vu qu'un seul film d'Oliver Stone jusque là, Tueurs nés, que j'avais beaucoup apprécié malgré sa maladresse. Je retrouve dans alexandre un peu le même traitement des personnages : impliqués à l'extrème, corps et âme, dans l'histoire (qu'il est inutile de résumer). Colin Farrell en Alexandre et sa mère Angelina Jolie campent des personnages dont le traitement est quasi charnel, au jeu très félin, presque expressionniste. Mais ce traitement dans un peplum marche moins bien que dans Tueurs nés, où l'outrance se prêtait plus au sujet abordé. Cela aurait mieux fonctionné si les autres éléments du film n'étaient pas aussi classiques, les batailles comme le déroulement de l'histoire ne se différant guère des productions moyennes actuelles incluant de grandes batailles. Le Seigneur des anneaux proposait du jamais vu pendant trois ans mais depuis sa charte graphique a été surexploitée, y compris ici. Au final les 2h50 m'ont paru un peu longues.

MOYEN

Posté par cinemwouah à 23:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur ALEXANDRE, Oliver Stone, 2004

Nouveau commentaire